Salle de la musique

La salle est meublée avec des chaises, de petits fauteuils, des sòfas et un coin placard de l’année 1750 manufacturé en Piémont. Sur le mur de derrière on trouve deux portes avec des dessus-de portes peintes, de la moitié du XVIII siècle. Domine la salle le piano à queue Erard, auquel Pietro Canonica composait ses musiques.

Sala della musica

Sur le porte-musique on trouve la partition de l’oeuvre “Medea”. La salle reçoit une considerable collection de tableaux des artistes, les plus connus en Piémont dans la seconde moitiè du XIX siècle, qui constitue le noyau, le plus interessant de la collection d’art de Pietro Canonica. Il s’agit sourtout d’oeuvres de peinteurs paysagistes de l’Accademia Albertina de Tourin. Parmi ces oeuvres il y a “Paesaggio” d’Antonio Fontanesi (1865 environ), le “Tramonto” (1892) et “Sorge la luna sul colle San Giovanni” (1903) de Giovanni Piumati, “Bosco di abeti in Val d’Aosta” (1905) de Carlo Pollonera et “Il Parco di Morozzo” (1889) de Lorenzo Delleani. D’autres considerables sujets sont ceux-là de la peinture de genre veriste, répresentée par Alberto Pasini, l’auteur de “Deserto della Persia orientale” (1857) et de “Cavalieri presso uno stagno” (1857). Enfin, on trouve un jolie panneau de polyptyque qui répresente Santa Giustina, un tableau attribué au peinteur piémontais Defendente Ferrari (connu de 1509 jusqu’à 1535).

Pianoforte a coda Erard
Meubles
Après 1855
Sculpture

P. Canonica

1921
Peinture

Defendente Ferrari, attribué

XVIe siècle
Peinture

Riccardo Pasquini

1880-89 environ
Peinture

Vittorio Cavalleri

Fin du XIXe siècle
Peinture

Alberto Pasini

1857
Peinture

Alberto Pasini

1857
Peinture

Enrico Gamba

1850-54
Peinture

Enrico Gamba

Avant 1854
Peinture

Carlo Pollonera

1905